Un ex directeur de la surveillance de masse chez Amazon !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le géant du e-commerce Amazon a nommé au sein de son conseil d’administration Keith Alexander, l’ancien directeur du cyber-commandement militaire américain[1]. Il était le visage public de la collecte de données américaines pendant les fuites d’Edward Snowden, mais avait pris sa retraite de la fonction publique en 2013.

Keith Alexander, directeur de la National Security Agency (NSA) de 2005 à 2014, est considéré comme un personnage controversé pour son implication dans la réalisation des systèmes des surveillance dont l’existence a été révélée par Edward Snowden. Le plus connu était le PRISM, un vaste programme de collecte de données qui a compromis les systèmes de Google, Microsoft, Yahoo et Facebook.

Edward Snowden a exprimé son étonnement dans un tweet face à la nomination de Keith Alexander : « Il s’avère que « Hey Alexa » est l’abréviation de « Hey Keith Alexander ». Oui, Keith Alexander est personnellement responsable des programmes illégaux de surveillance de masse qui ont provoqué un scandale mondial. Et Amazon Web Services (AWS) héberge environ 6% de tous les sites Web ».

Après les fuites d’Edward Snowden, l’actuel directeur d’Amazon avait critiqué ces informations, suggérant même qu’on devrait légalement empêcher les journalistes de traiter de sujets concernant les documents qui ont fuité[2].

Avec l’expertise de Keith Alexander, Amazon va devenir plus fort dans le marché de la défense. Ce domaine est devenu stratégique pour l’entreprise de Seattle puisqu’elle était une des candidates pour un contrat de 10 milliards de dollars avec le Pentagone pour le cloud computing. Malheureusement pour Amazon, le contrat a été conclu avec Microsoft[3].

[1] SEC Edgar Filing Tracker, Form 8-K Amazon Com Inc Current report, item 5.02, 09/09/20. https://sec.report/Document/0001018724-20-000026/.
[2] J. Gerstein, NSA chief: Stop reporters ‘selling’ spy documents, Politico, 24/10/13 https://www.politico.com/blogs/under-the-radar/2013/10/nsa-chief-stop-reporters-selling-spy-documents-175896.
[3] R. Sandler, Pentagon Awards JEDI Contract To Microsoft—Again—In Blow To Amazon, Forbes, 04/09/20. https://www.forbes.com/sites/rachelsandler/2020/09/04/pentagon-awards-jedi-contract-to-microsoft-again-in-blow-to-amazon/.

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :