• Home
  • GAFAM
  • Un ancien employé d’Apple plaide coupable pour vol de secrets commerciaux

Un ancien employé d’Apple plaide coupable pour vol de secrets commerciaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Un ancien ingénieur d’Apple vient de plaider coupable pour vol de fichiers informatiques contenant des secrets commerciaux sur la division automobile secrète d’Apple.

En effet, les procureurs fédéraux américains ont allégué que Xiaolang Zhang a téléchargé le plan d’une carte de circuit imprimé pour le système de conduite autonome d’Apple après avoir révélé ses intentions de travailler pour une startup chinoise de voiture autonome et avoir réservé un vol de dernière minute pour la Chine.

Il a été arrêté à l’aéroport de San José après avoir franchi un contrôle de sécurité.

Xpeng, le fabricant chinois de voitures électriques que Zhang a rejoint après avoir quitté Apple en 2018, a déclaré mardi sur son compte Weibo, (réseau social similaire à Twitter), que la société n’avait aucun différend avec Apple à ce sujet et qu’elle n’était pas impliquée dans l’affaire de Zhang sous quelque forme que ce soit.

Zhang a initialement plaidé non coupable aux accusations, mais selon les documents judiciaires de lundi, il a conclu un accord avec les procureurs et changé son plaidoyer en coupable. Il risque jusqu’à 10 ans de prison et une amende de 250 000 dollars. 

Un autre ancien employé de Xpeng a également été empêtré dans des litiges juridiques avec un géant américain de la technologie. En 2019, Tesla a affirmé que son ex-employé Cao Guangzhi avait volé la technologie propriétaire d’Autopilot avant de prendre un emploi chez Xpeng, et Elon Musk lui-même a fait des allusions publiques sur son challenger chinois. Les poursuites ont été abandonnées en 2021.

Bien que les cas de vol de secrets commerciaux remontent à plusieurs années, Apple n’a pas encore annoncé de voiture à conduite autonome. Le géant de la technologie reste aussi secret que jamais sur les progrès du développement de ses véhicules autonomes. L’année dernière, Mark Gurman de Bloomberg a rapporté qu’Apple visait à lancer son véhicule électrique autonome en 2025.

 

By Mélissa Walehiane

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :