• Home
  • Other
  • Truth social, alternative aux grandes plateformes ?

Truth social, alternative aux grandes plateformes ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

S’il faut reconnaître une qualité à l’ex-président des Etat-Unis, c’est sa persévérance. En effet, Donald Trump a lancé lundi 21 février son réseau social Truth Social, marquant sa vengeance après avoir été banni à vie de Twitter le 8 janvier 2021. Le réseau, déployé dans un premier temps sur l’Apple Store, sera intégralement opérationnel d’ici mars.

Mais à peine lancé, ce dernier trahit déjà certaines promesses de Donald Trump. Alors, Truth Social, alternative aux grandes plateformes ou arnaque ? C’est ce que nous allons tenter de savoir.

Le réseau de la vérité

L’ex-président a décidé de développer son propre réseau en réponse à la censure des grandes plateformes telles que Twitter ou Facebook. Après une première tentative quelque peu ratée, Donald Trump affirme vouloir, grâce à sa nouvelle plateforme, « s’élever contre la tyrannie de Big Tech » et « donner une voix à tout le monde »[1].

Des ambitions venant contredire les promesses du réseau

Cependant, Donald Trump ne perd pas de vue les élections présidentielles de 2024, et ses intentions derrière la création de Truth Social sembleraient ne pas être en alignement avec le nom choisi pour son réseau (vérité). Privé des réseaux lors de sa campagne de 2016, l’ex-président compte en effet remédier à cette situation pour 2024.

Toutefois, ces ambitions pourraient venir en contradiction avec la promesse d’un réseau libre, marqué par la vérité et l’indépendance.

Des déceptions précoces

D’autant plus qu’à peine lancée, la plateforme fait déjà défaut à ses premiers utilisateurs. En effet, un développeur a vu son compte supprimé sans aucune justification. Ce dernier avait utilisé comme nom d’utilisateur DevinNunesCow. Or, Devin Nunes est un ancien élu à la chambre des représentants des Etats-Unis, actuellement responsable du Truth Social, et le terme “DevinNunesCow” fait référence à des moqueries le visant. Stew Peters, un anti-vaccin, a également été banni du réseau social après avoir appelé à « faire comparaître et exécuter les responsables du vaccin »[2].

Truth Social se défend en explicitant ses conditions d’utilisation : il est strictement interdit de se moquer, de nuire ou de dénigrer Donald Trump et ses équipes[3]. L’espace de liberté a donc des limites de taille…

Truth Social et la protection des données personnelles

Si le Truth Social se présente comme différente des autres grandes plateformes existantes, cette dernière n’échappe pas à la fameuse collecte de données personnelles de ses utilisateurs pour pouvoir fonctionner. Un article du Washington Post[4] recommande donc aux utilisateurs précoces et futurs de suivre les mêmes précautions que sur les autres réseaux sociaux, à savoir :

  • Se renseigner sur ce que les données que le réseau social collecte
  • Limiter au maximum les données que l’on partage
  • Favoriser le site (lorsqu’il existera) plutôt que l’application
  • Utiliser un email et numéro de téléphone unique
  • Être vigilant quant aux autres utilisateurs de la plateforme

 

En somme, si le réseau Truth Social promet une liberté bienvenue et attirante, son fonctionnement et ses limites sont proches de ses homologues, alors même que ce dernier a été pensé en opposition à ces géants.

Entre alternative aux géants ou arnaque, nous pencherons donc vers la seconde option. A voir si Truth Social confirmera ou infirmera cette analyse prématurée.

[1] Leloup, Damien. “ » Truth Social  » : Pourquoi Donald Trump Lance Son Propre Réseau Social.” Le Monde.fr, Le Monde, 21 Feb. 2022, https://www.lemonde.fr/pixels/article/2022/02/21/truth-social-pourquoi-donald-trump-lance-son-propre-reseau-social_6114633_4408996.html.
[2] Beurnez, Victoria. “Truth Social: Sur Le Réseau Social De Donald Trump, Les Premières Censures Tombent.” BFMTV, https://www.bfmtv.com/tech/truth-social-sur-le-reseau-social-de-donald-trump-les-premieres-censures-tombent_AN-202202230403.html.
[3] Voir note 2
[4] Kelly, Heather. “Joining Trump’s New Social Network? Here’s How to Protect Your Privacy.” The Washington Post, WP Company, 23 Feb. 2022, https://www.washingtonpost.com/technology/2022/02/23/trump-truth-social-safety/.

 

Sources :

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :