• Home
  • GAFAM
  • Le FLoC de Google menace le monde de la pub en ligne

Le FLoC de Google menace le monde de la pub en ligne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Néanmoins, le secteur recherche d’autres mécanismes pouvant remplacer les cookies tiers.

Comme le rapporte MarTech Today, des entreprises comme The Trade Desk, LiveRamp, Neustar et d’autres ont passé des mois à essayer de concevoir des identifiants alternatifs qui permettraient aux annonceurs de recibler efficacement les internautes lorsque les cookies tiers auront disparu de l’écosystème Chrome d’ici 2022. 
Le plus connu parmi ces identifiants est le Unified ID 2.0, développé par The Trade Desk mais maintenant confié à Prebid.org.
Jon Waterman, le PDG du marketplace Ad.net, affirme que l’utilisation de The Trade Desk avec le FLoC sera très limité. Plus précisément, les annonces transitant par les outils de Google seront en mesure d’atteindre uniquement les audiences FLoC, c’est-à-dire les cohortes regroupées par comportement des utilisateurs au niveau du navigateur.
Ce qui est sûr, c’est que le monde de la pub en ligne va investir de plus en plus dans les données first party.
Selon Michael Zacharsky, le PDG de Engine Technology, le problème des données first party est qu’il ne représentent pas le meilleur type de données pour acquérir de nouveaux clients.
On ignore encore dans quelle mesure les consommateurs se sentiront à l’aise a saisir leurs informations personnelles dans un système qui les exploiterait à des fins publicitaires encore plus qu’avant, ajoute-il.
Enfin, il rappelle que aujourd’hui on ne sait pas encore quelle technologies pourront exploiter les données first party dans l’environment FLoC.

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :