Le Daily Mail porte plainte contre Google

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le géant américain est accusé par l’éditeur britannique de monopoliser la pub en ligne et de déclasser ses articles sur son moteur de recherche.   

Le groupe Associated Newspapers, qui détient le quotidien anglais Daily Mail, a déposé une plainte antitrust contre Google et sa maison mère Alphabet.

La plainte, déposé auprès de la cour fédérale du district Sud de New York, vise à obtenir des dommages et intérêts et une injonction à l’encontre de Google. La société est accusé de manipuler les enchères publicitaires et les résultats de recherche, ce qui se traduit par une discrimination de l’éditeur.

Dans le document de 60 pages déposé, l’éditeur accuse Google de maintenir un monopole sur le marché des moteurs de recherche en affirmant que depuis le début de 2021 le trafic de recherche américain du Daily Mail a chuté de plus de la moitié par rapport au 2019.

Sean Walsh, le chef de marque du Daily Mail, a également affirmé que Google aurait délibérément relégué les articles d’actualité du journal dans ses classements de recherche, par exemple en supprimant sa récente couverture sur la famille royale britannique.

Un porte-parole de Google a jugé les accusations du Daily Mail de complètement inexactes. En outre, il a précisé que l’utilisation des outils de Google n’aurait aucune incidence sur le classement du site web d’un éditeur dans Google Search.

Cette plainte qui vient d’être déposé fait suite à une série d’accords de Google avec plusieurs éditeurs, dans le cadre dont la société a accepté de rémunérer la presse en échange de la diffusion de certains de leurs contenus.

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :