L’Adtech : la nouvelle grande bulle ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Le nouveau livre de Tim Hwang, Subprime Attention Crisis, expose la thèse selon laquelle l’adtech se base sur une fraude.
La technique utilisée par les publicitaires s’appelle le ciblage comportemental, et a pour but de se servir de nos données personnelles pour nous montrer de la publicité ciblée. Ce scénario inquiétant, dans lequel on achéte des produits ou services grâce à de bonnes annonces au bon moment, est examiné par Tim Hwang dans son livre.
Selon l’auteur, un ancien employé de Google, le vrai problème de la publicité numérique est qu’elle ne fonctionne pas. Il soutient que le microciblage est beaucoup moins précis et persuasif qu’il n’y paraît. Pourtant, il représente toujours le fondement de l’internet moderne et la principale source de revenus pour les plus importantes entreprises du monde. Il constitue également le moyen par lequel presque tous les sites ou applications « gratuits » réalisent des revenus.
Tim Hwang s’appuie sur des études qui montrent que le ciblage n’est pas souvent pertinent et que les revenus ne sont pas toujours positifs par rapport aux investissements, comme nous montre par exemple le rapport sur l’efficacité de Cambridge Analytica réalisé par l’ICO (Bureau des commissaires à l’information britannique).
L’auteur en tire la conclusion que les Adtechs représentent une bulle assimilable à la bulle des crédits subprime du 2008. Au début des annonces en ligne, les entreprises concluaient des accords avec les propriétaires de sites web pour afficher une bannière. L’espace pour cette image, appelé inventaire publicitaire, était vendu directement par l’éditeur.
Aujourd’hui, le processus est automatisé. Chaque fois que nous chargeons un site web, des milliers d’entreprises concourent dans une multitude d’enchères pour montrer leur publicité. Ce processus est connu sous le nom de publicité programmatique et peut-être gérée seulement par un logiciel automatisé.
Des conditions similaires étaient en place lorsque, au début des années 2000, les titres hypothécaires avaient saturé le marché et avaient été échangés à des prix bien supérieurs à leur valeur réelle, faisant éclater la bulle.
Si vous voulez en savoir plus ou acheter le livre, voici le lien à l’éditeur FSG.

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :