FLoC ou flop ? Amazon rejoint le FLoC Block

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Alors que Google est en train de confectionner les futurs remplaçants des cookies tiers, les FLoC (Federated Learning of Cohorts), ces derniers ne reçoivent pas le plus chaleureux des accueils.

Zoom sur les FLoC : de quoi s’agit-il ?

Les FLoC se distinguent des cookies tiers par leur pistage collectif (et non individuel) de données. Autrement dit, les publicités ciblées ne disparaissent pas, mais elles se focalisent sur des groupes d’individus (et non plus sur chacun d’entre eux). Concrètement, une intelligence artificielle observe de manière anonyme chaque comportement sur internet puis les regroupe en cohortes (groupes relativement homogènes d’internautes) grâce à l’identification des Cohort ID.  A la fin, l’objectif est de dresser une typologie d’utilisateurs ayant les mêmes centres d’intérêts, conditions de vie et aspirations.

Les FLoC sont déjà dans leur phase test depuis le second trimestre 2021. Ils devraient complètement remplacer les cookies tiers d’ici la fin de l’année.

FLoC : la grande arnaque

Alors que Google se félicite d’avoir trouvé une alternative au cookies tiers qui puisse garantir le maintien des revenus des annonceurs tout en, soit-disant, prenant en compte le contexte actuel de sensibilisation autour de la protection des données personnelles, la réalité est tout autre.

Premièrement, même si Google a accepté que la CMA (UK’s Competition and Market Authority) joue un rôle dans la conception et l’élaboration de ses propositions en matière de Privacy Sandbox afin de s’assurer qu’elles ne faussent pas la concurrence, les FLoC vont sans aucun doute renforcer la position déjà dominante de Google dans le secteur publicitaire.

Ensuite, avec les FLoC, il n’est plus question de consentement. A partir du moment où un site les accepte, les comportements sont automatiquement pistés. Or, comme le souligne le PDG de DuckDuckGo :“comment un mécanisme de pistage des comportements peut-il protéger la vie privée des gens si le système est imposé sans leur consentement ?”[1].

Enfin, comme l’explique le CTO de firefox Eric Rescorla : “Étant donné que seulement quelques milliers de personnes partageront un identifiant de cohorte donné, si les trackers disposent d’une quantité importante d’informations supplémentaires, ils peuvent affiner très rapidement l’ensemble des utilisateurs”[2]. Autrement dit, l’anonymisation promise par les FLoC est une arnaque.

Le FLoC Block s’agrandit

Dès avril 2021, WordPress, l’infrastructure de plus de 40% des sites Web, a rejoint la position de DuckDuckGo et Brave (un navigateur dérivé de Chromium), annonçant sa volonté de bloquer les FLoC par défaut.

Et le 15 juin, c’est Amazon qui s’y est mis, bloquant les FLoC sur la plupart de ses propriétés. Toutefois, la protection des utilisateurs n’est pas la motivation principale d’Amazon. Au contraire, il s’agit d’une démarche stratégique ayant pour but de bénéficier au groupe. Brièvement, voici les principales raisons à la source de cette décision :

  • Amazon a tout intérêt à protéger sa propriété intellectuelle et les données qui renseignent sur les pratiques d’achat de ses utilisateurs.
  • Il s’agit également d’une décision compétitive : freiner toute initiative de Google, un concurrent de taille.
  • Enfin, Amazon compte vendre des publicités numériques et lancer son propre identifiant pour le suivi et la mesure des publicités.

 

Pour le moment, le site AdeBook ne bloque pas encore les FLoC. Il s’agit probablement d’une stratégie volontaire et contrôlée d’Amazon : comprendre plus en détails comment fonctionnent les FLoC afin de mieux les dépasser.

 

[1] Pomian-Bonnemaison , Romain. “Tout Savoir Sur FLoC, Le Remplaçant Des Cookies Publicitaires Dans Google Chrome.” PhonAndroid, 21 Apr. 2021, www.phonandroid.com/tout-savoir-sur-floc-le-remplacant-des-cookies-publicitaires-dans-google-chrome.html.

[2] Boero, Alexandre. “Pour Mozilla, La Techno FLoC Déployée Par Google Ne Protège Pas Vraiment Vos Données.” Clubic.com, 15 June 2021, www.clubic.com/navigateur-internet/mozilla-firefox/actualite-374845-pour-mozilla-la-techno-floc-deployee-par-google-ne-protege-pas-vraiment-vos-donnees.html.

 

Sources:

  • Authority, Competition and Markets. “CMA to Have Key Oversight Role over Google’s Planned Removal of Third-Party Cookies.” UK, GOV.UK, 11 June 2021, www.gov.uk/government/news/cma-to-have-key-oversight-role-over-google-s-planned-removal-of-third-party-cookies.
  • Boero, Alexandre. “Pour Mozilla, La Techno FLoC Déployée Par Google Ne Protège Pas Vraiment Vos Données.” com, 15 June 2021, www.clubic.com/navigateur-internet/mozilla-firefox/actualite-374845-pour-mozilla-la-techno-floc-deployee-par-google-ne-protege-pas-vraiment-vos-donnees.html.
  • Kaye , Kate. “Amazon Is Blocking Google’s FLoC – and That Could Seriously Weaken the System.” Digiday, 15 June 2021, digiday.com/media/amazon-is-blocking-googles-floc-and-that-could-seriously-weaken-the-fledgling-tracking-system/.
  • Pomian-Bonnemaison , Romain. “Tout Savoir Sur FLoC, Le Remplaçant Des Cookies Publicitaires Dans Google Chrome.” PhonAndroid, 21 Apr. 2021, www.phonandroid.com/tout-savoir-sur-floc-le-remplacant-des-cookies-publicitaires-dans-google-chrome.html.

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :