• Home
  • GAFAM
  •  Facebook, responsable de la pire censure qu’il soit ?

 Facebook, responsable de la pire censure qu’il soit ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les administrateurs du groupe “Convoi de la liberté” ont vu leurs comptes bannis de Facebook et déplorent ainsi, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, un acte de censure. Ils vont plus loin et désignent cet acte comme la “pire censure qu’il soit”[1] (Olivier Rohaut, l’une des principales voix du mouvement).

Un mouvement de protestation contre le pass sanitaire

Le Convoi de la liberté (Freedom Convoy) est un mouvement né au Canada pour protester contre l’obligation vaccinale au Covid19 pour passer la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Ce mouvement est à l’origine composé principalement de conducteurs de camions, ces derniers étant en première ligne puisqu’ils traversent régulièrement la frontière entre les deux pays. En organisant des convois de camions, les manifestants visent à bloquer les routes et les villes. Les revendications se sont par ailleurs vite étendues à la levée générale des contraintes liées aux mesures sanitaires.

Des actions inspirées du Convoi de la liberté sont envisagées en Australie, en Nouvelle Zélande et en Europe (notamment en France, où un mouvement similaire s’est organisé à Paris le week-end dernier).

Censurés pour avoir spammé, la réponse de Facebook

Ainsi, les comptes personnels des trois administrateurs principaux du mouvement ont été supprimés. Les publications devant être validées par ces modérateurs, le groupe a par conséquent vu son activité mise à l’arrêt.

Facebook se défend de tout acte de censure et affirme que : “En France, comme dans d’autres pays, nous avons supprimé des groupes, des comptes personnels et des pages concernant ces mouvements de protestation pour avoir enfreint plusieurs des règles de nos plateformes, notamment pour avoir spammé et trompé des gens pour monétiser leur intérêt pour ce mouvement”[2].

Création de groupes de secours, la réorganisation du mouvement

Le groupe n’a pas tardé à se réorganiser, puisqu’est arrivé le convoi de la liberté 2.0 et que les organisateurs ont créé un troisième groupe, car disent-ils, “nous ne sommes jamais assez prudents”. Ces deux groupes sont déjà très actifs et les effectifs approchent ceux du premier groupe.

Quoi qu’il en soit, cette affaire pose la question du rôle des plateformes quant à la régulation du contenu et des activités qui y sont réalisées.

 

[1] FigaroTech. “‘Convoi De La Liberté’ : Les Comptes Des Administrateurs Du Groupe Ont Été Bannis De Facebook.” LEFIGARO, 11 Feb. 2022, https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/convoi-de-la-liberte-les-comptes-des-administrateurs-du-groupe-ont-ete-bannis-de-facebook-20220211.

[2] FigaroTech. “‘Convoi De La Liberté’ : Les Comptes Des Administrateurs Du Groupe Ont Été Bannis De Facebook.” LEFIGARO, 11 Feb. 2022, https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/convoi-de-la-liberte-les-comptes-des-administrateurs-du-groupe-ont-ete-bannis-de-facebook-20220211.

 

Sources :

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :