• Home
  • Data regulation
  • Epic Games, le créateur de Fortnite, va verser 520 millions de dollars pour mettre un terme à des poursuites pour atteinte à la vie privée

Epic Games, le créateur de Fortnite, va verser 520 millions de dollars pour mettre un terme à des poursuites pour atteinte à la vie privée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le studio américain Epic Games, créateur de Fortnite, va payer 520 millions de dollars pour mettre un terme aux allégations selon lesquelles il a collecté illégalement des informations personnelles sur des enfants et incité des personnes à effectuer des achats, selon la Federal Trade Commission des États-Unis.

La société paiera une amende record de 275 millions de dollars pour avoir enfreint une loi sur la protection de la vie privée des enfants et adoptera des paramètres de confidentialité par défaut très stricts pour les jeunes, a déclaré la commission lundi. Epic Games paiera également 245 millions de dollars pour rembourser les consommateurs qui ont été dupés en effectuant des achats qu’ils n’avaient pas l’intention de faire.

« Epic a utilisé des paramètres par défaut portant atteinte à la vie privée et des interfaces trompeuses qui ont induit en erreur les utilisateurs de Fortnite, y compris des adolescents et des enfants », a déclaré la présidente de la commission, Lina Khan, dans un communiqué.

En effet, la commission joue un rôle musclé dans le maintien de l’ordre dans l’industrie du jeu, notamment en poursuivant Microsoft pour tenter de bloquer son offre de 69 milliards de dollars afin d’acquérir Activision.

Epic a déclaré lundi dans un communiqué que l’entreprise avait supprimé les mécanismes pay-to-win et pay-to-progress lorsque deux joueurs s’affrontent. Il a également affirmé qu’il mettait en place un choix explicite oui/non pour sauvegarder les informations de paiement.

Elle a ajouté que les joueurs pouvaient demander des remboursements par carte de crédit. « Si un titulaire de carte voit une transaction non autorisée sur son relevé, il peut la signaler à sa banque pour la faire annuler ».

Pour protéger les enfants, la société a précisé qu’elle avait mis en place des fonctions telles que des contrôles parentaux plus faciles d’accès, l’obligation d’utiliser un code PIN pour permettre aux parents d’autoriser les achats et une limite de dépenses quotidienne pour les enfants de moins de 13 ans.

Epic a lancé Fortnite en 2017, et le jeu a rapidement gagné en popularité. Après un investissement majeur de Sony en avril dernier, la société privée Epic a été valorisée autour de 32 milliards de dollars. Son fondateur et PDG Tim Sweeney est classé comme la personne la plus riche de Caroline du Nord.

Dans un communiqué faisant suite à l’annonce de la FTC, Candela Montero, porte-parole d’Epic Games, a souligné que la société « a accepté cet accord car nous voulons qu’Epic soit à l’avant-garde de la protection des consommateurs et offre la meilleure expérience à nos joueurs. »

Les défenseurs de la vie privée des enfants se sont félicités de l’accord. « Les enfants devraient également voir leurs droits en matière de confidentialité des données mieux respectés grâce à l’application de la loi fédérale sur la confidentialité des données relatives aux enfants », a déclaré Jeff Chester, du Center for Digital Democracy.

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :