Autorité antitrust italienne VS Google

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
L’Autorité antitrust italienne (AGCM) a lancé une enquête sur signalement de la division italienne de l’IAB contre Google pour abus de position dominante sur le marché italien de la publicité en ligne.
L’Autorité accuse l’entreprise de Mountain View d’enfreindre l’article 102 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, en ce qui concerne la disponibilité et l’utilisation des données pour les campagnes d’affichage publicitaire et l’espace que les éditeurs et les propriétaires de sites web mettent à disposition pour l’affichage de contenu publicitaire.
Comme indiqué dans le communiqué de presse publié hier, l’AGCM conteste l’utilisation discriminatoire par Google de l’énorme quantité de données collectées par ses applications, qui empêchent les opérateurs concurrents sur les marchés de la publicité en ligne d’être en mesure d’être en concurrence efficacement.
Plus précisément, selon le rapport présenté à l’autorité antitrust, il semble que Google se soit engagé dans « une conduite de discrimination interne-externe, refusant de fournir les clés de décryptage de Google ID et excluant les pixels de traçage de tierces parties ». Parallèlement, elle aurait utilisé des traceurs qui « rendraient ses services d’intermédiation publicitaires capables d’atteindre une capacité de ciblage que certains concurrents tout aussi efficaces sont incapables de reproduire ».
L’AGCM craint que l’absence de concurrence dans l’intermédiation de la publicité numérique réduise les ressources allouées aux éditeurs, ce qui diminuerait la qualité des contenus destinés aux clients finaux.
En outre « l’absence de concurrence effective pourrait empêcher le développement de technologies et de techniques publicitaires moins intrusives pour les consommateurs », a ajouté l’Autorité.
La croissance de la position dominante des géants du web a créé une situation qui n’est plus viable pour les opérateurs de la publicité en ligne, y compris les médias. Il faut permettre à tous les opérateurs d’entrer en concurrence avec les géants qui peuvent progresser technologiquement grâce à des ressources financières souvent liées à une charge fiscale quasi inexistante.

Évaluez votre niveau
de conformité

En quelques clics,
lancez sans engagement
et en toute conformité un
audit flash !

Pour recevoir votre audit flash gratuit et sans engagement, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :